Bien choisir ses chaussures de danse

La bonne taille et la forme de la chaussure

Il existe différentes morphologies de pied.

La taille de la chaussure est le premier choix à faire car si vous souhaitez danser plusieurs heures durant et peut-être plusieurs fois par semaine alors ce critère est très important.

Si la chaussure est trop grande le maintien ne sera pas suffisant au niveau de l'avant du pied et de la cheville. Vos orteils vont se crisper pour garder stabilité et équilibre. Il existe également un risque d'entorses.

Si la chaussure est trop petite votre pied sera comprimé et la circulation sangune sera perturbée ... c'est la porte ouverte aux crampes.

 

Une fois vos chaussures acquises essayez-les sur une zone plate.

Vous devez pouvoir enfiler vos chaussures sans trop d'effort mais préférez-les un peu plus serrées que trop larges. Avec le temps, elles se détendront plus ou moins et prendront s'adapteront à la forme de votre pied.


La chaussure de danse doit offrir un très bon maintien au niveau de la cheville il est donc indispensable que la chaussure ait toujours une bride à ce niveau-là car le pied ne doit pas glisser vers l'avant de la chaussure. Mais cette lanière ne doit pas pour autant couper la circulation sanguine non plus.


Si vous choisissez une chaussure à bout ouvert il est indiqué que vos orteils ne dépassent pas du bout de la chaussure.

En cas de doute sur les dimensions de votre pied lisez la page "Prendre les mesures de son pied" et transmettez-moi ces informations par mail (danse.danca@outlook.fr) ou en passant par la page de contact. Nous pourrons alors décider ensemble de la meilleure taille et forme de chaussure à commander.
De plus, en fonction des marques et des modèles il est possible que vous ne portiez pas des chaussures de danse de tailles identiques.

 


Choisir des talons adaptés à la pratique des danses de couple

Première information importante la hauteur de talon n'est pas seulement esthétique !!!!

Et loin de là !!!

En effet, comme pour une chaussure de ville, plus le talon de la chaussure est haut plus cela amènera à une inclinaison du corps de la femme vers l'avant (cela est valable même pour les chaussures de danse des "leader" = cavaliers).

Il y aussi les déplacements qui sollicite aussi fortement l'avant du pied par le jeu de transfert du poids. L'absence de talon obligerait la danseuse à se tenir presque tout le temps sur la pointe des pieds (c'est d'ailleurs ce que l'on observe chez les danseuses d'urbankiz qui dansent avec des chaussures plates).
L'on retrouve aussi les mouvements de rotations ou pivots qui ne peuvent se faire lorsque le talon est posé au sol. Le talon facilite ce positionnement aussi.

Cela n'empêche pas bien sûr de choisir une chaussure qui vous plaît car la danse de couple implique une certaine séduction ... qui passe par l'allure générale et donc pas la chaussure de danse aussi ... car ce qu'on regarde quand les gens dansent ... ce sont les pieds ... et donc aussi les chaussures de portées.

 

 

Choisir la forme du talon

Il est évident qu'une hauteur moins importante et une forme de talon plus évasé à sa base offre une meilleure stabilité que les chaussures à talon haut et fin ("aiguilles").
Mais certaines danseuses (dont je fais partie) aime danser avec des chaussures à talon aiguille.

Globalement l'âge et la corpulence sont des critères à prendre en considération également.

Le talon, quelque soit sa hauteur, multiplie la pression exercée sur les orteils. Certaines de nos chaussures de haute qualité (Lidmag) offrent un très bon amorti grâce à une semelle spécialement conçue pour un bon amortissement afin de limiter les risque de traumatismes, d'irritations, de gonflements et de douleurs.
Si vous avez des problèmes de dos n'opter pas pour des talons trop haut.
Vous pouvez également faire l'acquisition d'inserts ou des semelles fines en gels utilisables aussi pour les chaussures de ville à talon. Ils peuvent être utilisé pour le confort du pied et du dos.


Si vous êtes débutantes préférez raisonnablement un talon entre 6 et 8 cm.

Un talon supérieur à 10 cm est à éviter. Nous avons une gamme de chaussures à talons de 10 cm mais qui dispose à l'avant d'un plateau de 2 cm environ qui réduit l'impact de la très haute hauteur de talon.


Il faut également que le talon de la chaussure se situe dans l'axe du talon de votre pied (et non à l'arrière).

 

Vérification de l'équilibre d'une chaussure

Nous faisons le test d'équilibre de nos modèles. Un bon équilibre d'une chaussure permet d'éviter la sursollicitation des muscles et articulations.
Il en est de même pour ce que l'on appelle le roulis (balancement de droite à gauche). 

 

Les matériaux privilégiés pour vos chaussures de danse de "salon"

Les matériaux utilisés sont diverses mais ils ont en commun d'êre des matériaux flexibles qui offrent de la souplesse lors de la réalisation des mouvements de danse.


L'on retrouve par exemple :

- le cuir : les chaussures en cuir seront généralement plus résistantes que les autres et aussi plus faciles à entretenir. Etant une matière vivante, le cuir se détend peu à peu, en prenant la forme de vos pieds.
Le cuir peut être aussi employé pour réaliser les semelles (intérieures et extérieures) de vos chaussures de danse.

- le cuir doux (nubuck et cuir retourné) : plus souple que le cuir, ce type de cuir se détend davantage avec le temps. Il absorbe aussi davantage la transpiration et est utilisé aussi pour cette qualité pour la réalisation des semelles intérieures. Il offre aussi un contact différent avec le parquet de danse.

- autre matériaux (tissus, dentelles,...) : ils sont utilisés essentiellement pour "habiller" la chaussure voire le talon

 

Le choix des semelles extérieures

Une semelle ne doivent pas être adhérentes sur le sol afin de pouvoir permettre de pivoter au mieux et ainsi limiter la sollicitation inutile des genoux et chevilles qui peut provoquer à force des traumatismes.

Les semelles en cuir sont mieux adaptées aux sols peu glissants, mais elles sont moins flexibles que le daim. On peut les porter aussi pour danser à l'extérieur.
Les semelles en daim sont conseillées pour des surfaces intérieures qui sont souvent plus lisses. Elles sont très souples, en revanche. Elles ne peuvent être utilisées à l'extérieur du fait du type de sol et du risque d'humidité.

Il n'y a pas de meilleure semelle le choix doit se faire en fonction de l'usage mais aussi en fonction du niveau du danseur et de sa position dans le couple (leader/follower).
La semelle en daim sera plus indiquée notamment pour les danseuses débutantes.
La semelle en cuir sera plus indiquée notamment pour les danseuses confirmées qui cherchent plus d'aisance lors des pivots notamment. Mais elles possèdent souvent aussi déjà une meilleure maîtrise de leur axe et de leur posture que les danseuses qui débutent.

 


Nous proposons différents modèles de chaussures avec une gamme de prix différents.
Un prix plus élevé trouve toujours une justification dans les caractéristiques et les critères utilisés pour la fabrication de la chaussure.

 

 

Derniers articles consultés